Qu'est-ce que l'acier San Mai ?

L'acier San Mai est, à bien des égards, similaire à l'acier Damas : il est connu pour ses niveaux incroyables de durabilité malgré le fait qu'il soit forgé et découpé en lames, et il possède un pouvoir de coupe exceptionnel. Cependant, le processus de fabrication de l'acier San Mai est entièrement différent, et il en résulte un ensemble unique d'attributs que les autres variétés d'acier n'ont pas.

 

couteau japonais san mai shun kai

L'acier San Mai est d'origine japonaise et vise à atteindre des objectifs spécifiques dans sa composition et son processus de construction. Son nom, traduit du japonais original, signifie grossièrement "trois parties", ce qui est une description très appropriée de la composition de ces lames. La composition de la lame est assez simple : le noyau central de la lame (la partie qui devient le tranchant) est fait d'un acier plus dur, tandis que les deux tranchants extérieurs sont faits d'un acier plus doux et plus souple. Ce sont ces matériaux qui constituent l'acier San Mai.

Comment est fait l'acier san mai

Cette méthode de création de lames combine les meilleurs aspects des deux variétés d'acier et crée une lame avec des caractéristiques que peu d'autres ont. L'acier en métal dur au centre de la lame lui confère un bord tranchant et net, parfait pour trancher et couper, tandis que l'acier plus doux qui l'entoure donne à la lame une résistance aux chocs et l'empêche de se briser, ce qui est un problème courant avec les lames en acier dur pur. Cette interaction de différents éléments confère à une lame San Mai sa réputation unique et légendaire. La composition de la lame n'est cependant que la moitié de l'histoire. La méthode de fabrication est tout aussi importante pour la création d'une lame en acier San Mai.

 


Pour créer des lames San Mai, les métallurgistes suivent un processus spécifique qui confère à ces lames leurs propriétés bien connues et reconnues. Pour répondre à la question de savoir comment fabriquer l'acier San Mai, nous devons examiner comment les forgerons identifient ses composants.

Les métallurgistes choisissent l'acier à utiliser pour le centre et les parties extérieures en fonction de leur densité de carbone : plus l'acier contient de carbone, plus il est "dur". Une fois les bonnes variétés d'acier trouvées, le métal le plus dur est pris en sandwich entre deux plaques équivalentes de métal plus doux, puis elles sont forgées pour les relier.

Matériel de forge a vendre

Si l'affûtage de la lame est effectué correctement, l'acier central, plus dur, sera à peine exposé pour créer le tranchant, tandis que le métal plus doux, plus résistant aux chocs, créera une couche défensive autour de lui. Nous espérons que cette explication approfondie a permis de répondre à la question courante : "Qu'est-ce que l'acier San Mai ?"