Couteau à Pain

Les couteaux à pain dentelés ont été inventés dans le seul but de couper le pain tendre et les produits de boulangerie sans les écraser. Nous pensons que chaque foyer devrait avoir au moins un couteau à pain de haute qualité, car beaucoup des couteaux moins chers que l'on trouve sur le marché ne fonctionnent pas très bien et créent souvent beaucoup de miettes.

Avec un tel choix de types différents, choisir un nouveau jeu de couteaux de cuisine peut sembler une tâche ardue, surtout si vous avez toujours utilisé le même couteau pour toutes les tâches.

 

Pourquoi vous avez besoin d'un couteau à pain

Les couteaux à pain occupent une place de choix dans votre arsenal de lames de cuisine. Vous n'utiliserez pas un couteau à pain aussi souvent qu'un couteau de chef, le véritable cheval de bataille de la cuisine, mais pour un ensemble limité de tâches, ils sont nécessaires. Ce qui les définit, c'est leur lame dentelée, qui leur confère un tranchant en dents de scie capable de venir à bout de certains des objets les plus robustes, mais aussi les plus délicats.

La fonction première d'un couteau à pain est de couper le pain. Un bon couteau à pain doit scier la croûte dure sans abîmer ou comprimer la mie tendre qu'elle contient. Les autres couteaux ne sont souvent pas un bon choix pour cela, car les croûtes très dures peuvent endommager les bords des lames finement aiguisées, tandis qu'une lame qui n'est pas assez aiguisée peut exiger une trop forte pression vers le bas, écrasant ainsi le pain aéré. Les couteaux à pain sont également utiles pour des tâches connexes, comme égaliser les couches délicates et tendres d'un gâteau.

À moins que vous ne gardiez vos autres couteaux extrêmement aiguisés, un couteau à pain est souvent votre meilleure chance de réussir à trancher une tomate mûre sans la détruire. Grâce à leurs dents, les couteaux à pain traversent la peau des tomates sans que vous ayez à appuyer et à risquer d'écraser la chair délicate qui se trouve en dessous. Les couteaux à pain sont également pratiques pour couper les melons à peau épaisse et les courges d'hiver coriaces, car leurs dents peuvent traverser des pelures solides et résistantes là où d'autres couteaux restent souvent coincés et échouent.

Un couteau à trancher à bord droit est idéal pour découper de gros morceaux de viande, comme une côte de bœuf ou une poitrine de bœuf, mais la plupart d'entre nous ne découpent pas assez de gros rôtis à la maison pour justifier l'espace supplémentaire qu'il occupe dans le tiroir à couteaux. Un couteau à pain fait très bien l'affaire.