Couteaux Japonais KAI Shun

Kai a une tradition de coutellerie qui remonte à plus de 100 ans. Leurs produits sont réputés pour leur excellente fonctionnalité, leur tranchant et leur durabilité. La production des couteaux est basée sur l'art séculaire de la forge des sabres des samouraïs japonais. Nous proposons trois gammes de couteaux japonais pour tous les usages, ainsi que des outils d'affûtage et des accessoires.

Vous pouvez retrouver notre Guide d'achat en bas de page, ou retrouvez notre comparatif des couteaux Kai.







Guide d'achat des couteaux KAI Shun

Nagare

La série de couteaux Shun Nagare de Kai est un chef-d'œuvre du savoir-faire japonais. Le processus de fabrication complexe utilisé pour fabriquer ces lames est connu sous le nom de Dual Core, une double superposition de deux aciers différents - un acier VG2 souple et résistant et un acier VG10 particulièrement dur - qui sont liés en une pièce d'acier Damas à 72 couches. Cette superposition complexe des deux aciers différents permet de produire un couteau d'une durabilité et d'un tranchant exceptionnels. Les lames sont hautement polies et mettent en valeur le motif fluide des couches d'acier damassé. Les manches rivetés sont de forme ergonomique avec une poignée occidentale et sont fabriqués en pakkawood gris chiné.

Premier

Le dernier né de notre gamme Kai est le Kai Shun Premier, une série inspirée par le célèbre chef allemand Tim Mälzer. Les lames ont un noyau en super acier VG MAX résistant à la corrosion. L'acier VG MAX contient du carbone supplémentaire pour améliorer sa solidité et sa durabilité et plus de chrome pour résister à l'usure et à la corrosion. En outre, il contient plus de cobalt pour renforcer sa solidité et plus de tungstène, ce qui permet à l'acier d'avoir un grain très fin et un tranchant extrême. Des couches de damas - 32 couches - soutiennent le noyau et offrent une résistance supplémentaire aux taches. Enfin, elle est agrémentée d'une surface martelée à la main, appelée Tsuchime, qui agit comme une série de cavités creusées pour réduire la résistance. Les lames ont une dureté de 61+1HRC. Les manches en pakkawood sont ergonomiques et symétriques pour une prise en main optimale et conviennent aussi bien aux droitiers qu'aux gauchers. L'embout gaufré ajoute de l'équilibre. Tous les couteaux de la gamme Premier sont emballés dans une boîte en bois.

Ustensiles Kai

Fabriqués en acier inoxydable de haute qualité, les ustensiles Kai Select sont un atout pour toute cuisine. Chacun de ces ustensiles de cuisine pratiques et élégants est facile à manipuler grâce à son design ergonomique.

Questions fréquemment posées

Quels sont les différents types de lames de couteaux japonais ?

Les principaux types de lames japonaises sont le santoku, le nakiri, le yanagiba et le deba.

  • Santoku signifie en japonais "trois avantages", c'est-à-dire les trois tâches de coupe que le couteau accomplit bien : trancher, couper en dés et hacher. C'est la forme traditionnelle japonaise d'un couteau universel, semblable au couteau de chef européen.
  • Nakirisignifie "coupe-légumes" en japonais. Cette forme de lame est surtout utilisée pour couper toutes sortes de légumes. Malgré sa forme de couperet, ce couteau n'est pas adapté à la dissection des os.
  • Yanagiba signifie "lame de saule" en japonais. Traditionnellement utilisé au Japon comme couteau à trancher, il est particulièrement adapté aux coupes très fines typiques de la préparation des sushis et des sashimis.
  • Deba signifie "lame en saillie" en japonais. Il est traditionnellement utilisé au Japon comme un couperet. Ce couteau stable et lourd possède une lame solide et large avec un seul tranchant. La partie avant de la lame est principalement utilisée pour découper le poisson en filets. La partie arrière de la lame est plus solide et est utilisée pour disséquer les petits os de poulet ou de poisson.


Comment nettoyer et entretenir les couteaux Kai ?

Les couteaux de haute qualité nécessitent un certain entretien pour que vous puissiez en profiter longtemps.

Après chaque utilisation, lavez votre couteau à l'eau courante et séchez-le soigneusement avec un chiffon doux ; n'utilisez pas de détergents agressifs et ne laissez pas les couteaux reposer dans l'eau. Rincez les agents acides comme le citron ou le jus de tomate directement après utilisation. Pour votre propre sécurité, essuyez toujours la lame avec une serviette ou un chiffon en partant du bord arrière vers la pointe.

Ne mettez jamais les couteaux dans un lave-vaisselle. Cela détériore non seulement le matériau, mais aussi le tranchant. Ne coupez jamais sur des planches à découper en verre ou en granit, car elles abîment le tranchant de l'acier le plus dur. Utilisez uniquement des planches en bois, en bois composite ou en matériau synthétique de fermeté moyenne.

Rangez vos couteaux dans un bloc à couteaux, un rouleau à couteaux ou dans des protections. Vous éviterez ainsi que les couteaux n'entrent en contact avec d'autres objets qui pourraient endommager la lame.

Comment affûter les couteaux Kai ?

Nous vous conseillons d'aiguiser vos couteaux à l'aide d'une pierre à aiguiser pour qu'ils restent performants.

  1. Trempez la pierre à aiguiser dans l'eau pendant environ 10 minutes avant de l'utiliser. Lorsque les petites bulles d'air n'apparaissent plus, la pierre a absorbé la quantité optimale d'eau. Gardez un gobelet d'eau à proximité afin de vous assurer que la pierre est toujours légèrement humide pendant le processus d'aiguisage. L'eau se combine aux petites particules libérées par la pierre pour créer la substance granuleuse qui permet l'affûtage.
  2. Utilisez la base en caoutchouc antidérapante fournie avec la pierre pour plus de stabilité. En utilisant d'abord le côté grossier et en exerçant une légère pression, éloignez et rapprochez la lame du corps selon un angle d'environ 15° sur toute la surface de la pierre. Commencez à l'extrémité de la lame, tirez sur la pierre jusqu'au milieu et jusqu'à la base. Un bord fin se développera après un court instant ; retournez la lame et répétez de l'autre côté. Maintenez toujours le même angle et répétez l'ensemble du processus si nécessaire.
  3. Pour finir, retournez la pierre et essuyez le couteau avec une serviette. Cela vous empêchera de transférer une partie du gros grain sur le côté grain fin de la pierre. Avec le même angle de 15°, passez la lame une ou deux fois de chaque côté pour polir le tranchant.
  4. Rincez la pierre à aiguiser et laissez-la sécher avant de la ranger. Rincez soigneusement les couteaux à l'eau chaude ; séchez-les soigneusement.


Pour des instructions et des exercices pratiques, rejoignez-nous à l'un de nos tutoriels gratuits sur l'affûtage des couteaux.