Nakiri : Couteau Japonais en damas

Couteaux de cuisine japonais Nakiri

Le Nakiri est un couteau à double tranchant avec un profil de lame fin et populaire dans tout le Japon. Il est principalement utilisé par les cuisiniers à domicile pour couper, trancher et hacher rapidement et efficacement les légumes et les fruits, devenant ainsi un couteau populaire parmi les végétariens. 

Bien qu'il soit souvent confondu avec un petit couteau chinois, le Nakiri est trop fin et trop léger pour être utilisé dans des conditions de travail difficiles, et ne devrait certainement pas être utilisé pour couper des os ou des matériaux très durs. L'Usuba est l'alternative au Nakiri à un seul tranchant, et il a également été développé spécifiquement pour couper les légumes et émincer les herbes. L'Usuba a une lame plus épaisse et plus lourde que le Nakiri, et est également disponible avec des lames plus longues.

Utilisation du Couteau de Cuisine Nakiri

Ce couteaux est déconseillé pour réaliser des actions comme désosser une viande, un agneau ou une volaille. Le Nakiri n'est pas un ustensile polyvalent pour être le plus adapté aux hachage de légumes et herbes diverses. Pour ce qui est de la découpe de poisson comme un filet de sole, nous vous recommanderons un type de lame Santoku, couteau très répandu dans le monde de la tradition japonaise.

Lame en acier du couteau Nakiri


Comme le Santoku, le Nakiri a généralement une lame légèrement plus haute qu'un couteau Gyuto ou Petty de taille similaire. Cela permet d'avoir un peu plus d'espace pour les articulations de votre main lorsque vous coupez directement au-dessus d'une planche à découper, et offre également une bonne surface de lame pour les articulations de votre main libre afin de guider la lame lorsque vous "tapez", "poussez" ou "tirez".

Le profil rectangulaire de la lame du Nakiri présente un avantage particulier : contrairement aux lames non rectangulaires du Santoku et du Gyuto, elles ne sont pas sensiblement plus courtes car la lame est affûtée à plusieurs reprises.

Le couteau Nakiri de notre collection Yarenh possède une lame martelée qui permet aux aliments de se décrocher pendant la découpe, rendant ainsi accessible une vitesse de coupe supérieur et sans arrêts.

Acier damas inoxydable

Nos couteaux Nakiri sont constitués d'acier damas VG10, cet acier a beaucoup d'avantages qui le place dans les meilleurs acier du monde de la coutellerie universel.

Cet acier bien supérieur a un acier en fer ou céramique rend également la mitre du couteau plus résistante sur un manche ergonomique pour une meilleure prise en main. Il résiste à la rouille et à la corrosion malgré la haute teneur en carbone de l'acier.

Pensez à affûter vos couteaux japonais régulièrement pour profiter d'une lame tranchante au quotidien. Vous pouvez opter pour une pierre à aiguiser ou un aiguiseur si vous souhaitez une solution simple avant de cuisiner. 

Précautions

Les Nakiri de 165 mm et 180 mm sont des choix populaires.

Les lames de nos couteaux sont réalisées en acier damas VG10, un acier choisi pour ces caractéristiques supérieures. 
Effectivement, l'acier damas est plus dur, donc plus résistant sur la durée. Il est aussi un acier inoxydable à haute teneur en carbone.

Si vous effectuez un aiguisage régulier, vous pourrez maintenir un affûtage quotidien pour des tranches nettes et précises.
Hacher et émincer n'aura jamais été aussi facile.

Nous préconisons d'utiliser une planche à découper pour chaque découpes avec votre couteau nakiri en acier damas. L'acier étant d'une grande dureté, il risquerait d'abimer drastiquement votre plan de travail en bois ou en inox.

Nous proposons des planches à découper, protège doigts et bloc couteaux dans notre galerie accessoires.