🎁 La livraison internationale est gratuite sans condition d'achat 🎁

L'histoire d'une passion

Un papa restaurateur, une enfance à traîner dans les cuisines et une phrase qui revenait comme leitmotiv :

"Il n'y a pas de bons cuisiniers sans bon couteaux !"

Voilà en quelques mots comment est née ma passion pour les couteaux. 

A l'âge de 12 ans, mon père m'a offert son premier couteau, un couteau d'office qu'il gardait précieusement de son apprentissage. Vous savez, ce genre de couteau usé par des affûtages réguliers, mais encore terriblement tranchant. Quelle fierté que d'avoir un couteau à moi ! Dès lors, je cherchais dans la cuisine tout ce qui pouvait passer sous la lame de mon outil, échalotes, tomates, saucissons... Ce que je préférais faire : couper les fines herbes.

A l'occasion d'un Noël, j'ai reçu en cadeau ma première malette de couteaux avec cette recommandation de mon paternel :

"A chaque couteau son usage".

Celui que je préférais utiliser était le couteau du chef. Quelle fierté lorsque j'ai pu reproduire le geste de mon père que j'admirais tant : émincer des légumes en gardant la pointe du couteau toujours en contact avec la planche. Bien sûr, j'appris vite, avec quelques bouts d'ongles en moins, que le placement des doigts était très important ...

 Cette malette, je la possède toujours.

Au fil des années, ma passion grandissante, ma collection s'est étoffée. Impossible pour moi de passer devant un couteau sans le regarder, le toucher, vérifier le fil de son tranchant, le tenir en main et juger de son équilibre. 

Depuis lors, je me suis intéressé aux couteaux du monde entier avec un coup de coeur particulier pour les couteaux japonais et les vertus des lames en acier Damas.

C'est cette passion que je veux partager avec vous à travers : Couteau Damas.

Nicolas